Emploi – Boom sur la recherche et l’informatique !

Selon l’Association pour l’emploi des cadres (Apec), les offres d’emploi continueront à augmenter cette année pour les spécialistes en recherche-développement et les informaticiens. Mais certains analystes redoutent une pénurie de candidats à l’horizon 2020

 

En dépit d’un contexte économique troublé et des incertitudes liées à la situation financière aux Etats-Unis, les entreprises interrogées par l’Apec restent plutôt optimistes. Compte tenu de leurs prévisions de recrutement, le marché de l’emploi dans ce secteur devrait battre un nouveau record après ceux enregistrés en 2016 et en 2017.

C’est dans la fonction recherche-développement (R&D) que la progression du volume des embauches sera la plus marquée cette année, avec un taux de croissance se situant entre 5 % et 15 % (soit entre 32.000 et 36.000 recrutements prévus). Cette prévision succède à une année exceptionnelle : en 2017, le nombre de recrutements en R&D avait presque doublé pour s’élever à 30.500.

Région la plus dynamique

Les informaticiens, eux aussi, seront concernés par une hausse des recrutements en 2008, mais dans des proportions moins spectaculaires que par les années passées. Dans ce domaine, le nombre des embauches devrait avoisiner les volumes les plus élevés enregistrés entre 2014 et 2015, et se situer aux alentours de 40.000 postes, soit un peu plus que les 35.800 emplois pourvus en 2016.

Sur le plan régional, l’Ile-de-France, qui concentre 47 % de l’ensemble des recrutements hexagonaux, se révèle être la région la plus dynamique de France en termes d’emploi, suivie par la Bretagne. Mais, en dépit de cette situation euphorique, certains experts s’alarment. Compte tenu des difficultés de recrutement d’ores et déjà perceptibles, ils redoutent qu’une bonne partie des 210.000 postes qui seront proposés à l’horizon 2020 ne puissent être pourvus.

Articles similaires